Union des Micro-Entrepreneur
Auto-Entrepreneurs

Différence entre l’auto-entrepreneur et le micro-entrepreneur?

Le régime de l’auto-entrepreneur a simplifié la façon d’entreprendre en France depuis janvier 2009.

 

Le micro-entrepreneur, tel que  nommé aujourd’hui est en réalité une micro-entreprise traditionnelle « relookée » et simplifiée qui   bénéficie de tous les atouts du régime de l’auto-entrepreneur.

Pour ceux qui sont installés depuis longtemps au régime fiscal de la micro-entreprise, il est envisagé qu’il soit  possible d’opter pour le régime micro-social simplifié et ainsi avoir le bénéfice du régime de l’auto-entrepreneur.

  • Micro-entrepreneur socialement simplifié =  auto-entrepreneur !
  • Entreprise individuelle en micro-fiscal et micro-social simplifié = régime auto-entrepreneur !

Entreprendre aujourd’hui = être Auto-Entrepreneur !

 

Quelle différence entre un « free lance », un « solo », un « travailleur indépendant », une « micro-entreprise », une « TPE » et un « Auto-Entrepreneur » ?

  •  Les termes free-lance, solo ou indépendant sont utilisés couramment pour désigner un professionnel exerçant un métier seul, en toute indépendance : consultant, informaticien, formateur, graphiste, traducteur… Il définit sa mission avec sa clientèle et la réalise lui-même ensuite, sous sa propre responsabilité.
  • Le terme travailleur indépendant désigne tous les travailleurs non salariés (qui ne travaillent sous aucun lien de subordination).
  • La micro-entreprise, correspond quant à elle sur le plan économique, à une entreprise de petite taille et sur le plan fiscal, à un dispositif « ultra simplifié » dont l’objectif est de réduire au minimum les obligations comptables et fiscales des entrepreneurs individuels, afin qu’ils puissent se consacrer plus largement à leur production et à leur clientèle.
  •  La TPE (Très Petite Entreprise) correspond à une classification des entreprises en fonction de leur taille, en l’espèce moins de vingt salariés (selon la recommandation du 6 mai 2003 de l’Union européenne).
  • Enfin l’Auto-Entrepreneur est une personne qui démarre une activité indépendante en bénéficiant non seulement du régime fiscal ultra simplifié, mais aussi d’un calcul ultra simplifié des cotisations et contributions sociales.

 

L’auto-entrepreneur est donc : un entrepreneur individuel, un travailleur indépendant, une microentreprise, et une TPE !