Union des Micro-Entrepreneur
Auto-Entrepreneurs

Les auto-entrepreneurs : des entrepreneurs comme les autres pour 74% d'entre eux

A l’occasion du Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône Alpes et des déclarations du gouvernement, l’Union des Auto-Entrepreneurs et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires ont choisi pour cette 8ème édition de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur réalisé par OpinionWay, d’interroger les auto-entrepreneurs directement sur leur perception de leur auto-entreprise, leurs attentes, et leurs projets.

La RAM s’est associée à cette 8ème édition afin d’évaluer leur rapport à leur protection sociale.

 

Satisfaits à 88% par le régime d’auto-entrepreneur, considéré comme un élément positif par 83% des français, 64% des auto-entrepreneurs interrogés en souhaitent des améliorations pour le renforcer. Parmi les éléments positifs de ce régime, ils retiennent: la simplicité, la contribution à l’économie et au tissu social, l’opportunité de sortir de difficultés financières,…

« 3 ans après sa mise en place, cela confirme bien que le régime de l’auto-entrepreneur répond à une demande, en représentant une opportunité d’entreprendre, y compris avec des moyens limités et dans un contexte économique délicat. » souligne l’UAE rappelant que « ces auto-entreprises, qui ont vocation à se développer sous d’autres statuts, contribuent indiscutablement à renforcer l’image et le dynamisme entrepreneurial dans notre pays ».

DES ENTREPRENEURS A PART ENTIERE

74% des auto-entrepreneurs interrogés se sentent entrepreneur à part entière, contre 25% pour qui ce n’est pas le cas – avec 29% de femmes et 40% de retraités.

Pour 88% d’entre eux ce statut, qu’ils considèrent comme un élément positif, est satisfaisant, opinion partagée par 83% des français.

Dans ce contexte, quels sont les aspects du régime particulièrement apprécié par ceux l’ayant adopté ?

Les auto-entrepreneurs confirment à 93% que ce statut reste plus simple que les autres statuts d’entreprise, perception égale à celle mesurée en mai 2011.

Ils sont 85% à estimer que les auto-entreprises sont utiles à l’économie nationale et au tissu social, sachant que 76% d’entre eux considèrent que ce régime génère des vocations – parmi lesquels 72% d’inactifs sans activité.

L’auto-entreprise vient répondre à une demande des consommateurs pour 76% des auto-entrepreneurs et permet également de réduire le travail illégal en France pour 68% d’entre eux contre 62% en mai 2011.

Enfin, 68% des auto-entrepreneurs considèrent que ce statut permet à beaucoup de personnes de sortir de leurs difficultés financières, pourcentage qui était de 55% en mai 2011.

Dans ce contexte, une évolution du statut d’auto-entrepreneur est-elle souhaitable ?

64% répondent positivement positionnant en élément prioritaire les taux de charges (52%).

Viennent ensuite les plafonds de chiffres d’affaires pour 49% d’entre eux, suivi par des améliorations fiscales pour 40% des auto-entrepreneurs.

Les aspects juridiques devraient également faire l’objet d’évolutions pout 33% d’entre eux, dont 47% de retraités, suivi par la responsabilité de l’auto-entrepreneur pour 32% des personnes interrogées.

« Les auto-entrepreneurs s’accordent donc sur la nécessité de faire évoluer le régime et nous avons depuis plusieurs mois déjà développé des propositions dans ce sens pour améliorer les caractéristiques du régime et renforcer leur protection » rappelle l’UAE qui se rapproche également d’organisations telles que le MEDEF en complément des partenariats qu’elle a déjà développé.

UN STATUT POUR DES ENTREPRENEURS HETEROGENES

➢ En ce qui concerne la répartition des auto-entreprises sur le territoire, si 27% d’entre elles sont basées dans la région Ile de France, il convient de noter que 27% sont établies dans la région Sud Est, 12% dans le Sud Ouest, 17% dans le Nord Ouest et 17% dans le Nord Est.

➢ Parmi les 78% personnes interrogées toujours en activité en tant qu’auto-entrepreneur, 57% sont des hommes, les femmes représentant quant à elles 43%.

➢ 31% des auto-entrepreneurs sont âgés de moins de 39 ans et ils sont 50% à être âgés de 40 à 59 ans.

➢ Les secteurs d’activités restent variés avec 35% d’entre eux ayant développé une activité de services aux entreprises, 26% de services aux particuliers et 13% dans le BTP.

➢ Au niveau des profils des auto-entrepreneurs, il faut noter que 46% d’entre eux n’exercent aucune autre activité, profil en progression évalué à 41% en avril dernier1 et que 22% d’entre eux sont salariés. (1 : 7ème édition du l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur – Avril 2012)

➢ Les retraités représentent quant à eux 20% des auto-entrepreneurs.

➢ Enfin, 11% des auto-entrepreneurs exercent une activité liée à internet ou aux nouvelles technologies, dont la moitié – 51%- pour du développement de site web et 35% du soutien ou aide à la personne.

➢ Un quart d’entre eux (26%) est présent sur les réseaux sociaux avec un auto-entrepreneur sur cinq qui dispose d’un site vitrine, proportion plus importante chez les étudiants (42%), les chômeurs (49%) et ceux travaillant dans des domaines liés à la communication.

« La répartition géographique vient confirmer que le statut d’auto-entrepreneur est suffisamment souple pour s’adapter à différentes réalités territoriales et économiques. La variété des secteurs d’activités et des profils confirme également la vivacité du dispositif.» souligne l’UAE.

LES AUTO-ENTREPRENEURS ET LEUR PROTECTION SOCIALE

➢ 57% des auto-entrepreneurs bénéficiant du RSI ont souscrit un contrat complémentaire santé, contre 43% ne l’ayant pas mis en place car n’en percevant pas la nécessité (58%) ou encore par faute de moyens suffisants (28%).

➢ Pour la partie relative au contrat de prévoyance, 68% n’en ont pas souscrit, pour des raisons similaires : 47% n’en perçoivent pas la nécessité et 39% par manque de ressources financières.

➢ En ce qui concerne le budget que les auto-entrepreneurs seraient prêts à consacrer à
l’amélioration de leur protection sociale :
• Pour l’assurance santé : 46% seraient prêts à consacrer moins de 30€
• Pour leur assurance prévoyance : 71% y consacreraient un budget de moins de 50€

« Les résultats de ce 8ème Observatoire de l’Auto-Entrepreneur confirment la nécessité de sensibiliser les auto-entrepreneurs sur l’ensemble de leur protection sociale. Le partenariat entre l’UAE et la RAM s’inscrit dans cet objectif et les actions menées quotidiennement sur le terrain y contribuent. » précise Bruno Lionel-Marie, Responsable du développement de la RAM.

Méthodologie de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur

– Étude quantitative réalisée auprès d’un échantillon de 1310 créateurs d’auto-entreprise, représentatif des auto-entreprises créées depuis le 1er janvier 2009.

– La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement sur les données INSEE en termes de secteurs d’activité et de régions, auprès de l’ensemble des entreprises de la catégorie juridique « entreprises individuelles ». Les interviews ont été réalisées, par téléphone sur système CATI, du 24 mai au 1er juin 2012.

– Le regard croisé auprès du grand public a été réalisé dans le cadre de l’omnibus, l’enquête multi-clients d’OpinionWay, réalisée chaque semaine en ligne et auto-administrée, auprès d’un échantillon national représentatif d’environ 1000 individus âgés de 18 ans et plus.

– La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas en termes de sexe, âge, profession du chef de ménage, catégorie d’agglomération et régions de résidence.

– Les informations ont été recueillies auprès d’un échantillon national représentatif de 1078 individus âgés de 18 ans et plus.

– Les interviews se sont déroulées du mercredi 30 mai au vendredi 1er juin 2012.

– Toute publication totale ou partielle doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la mention complète suivante : « Observatoire de l’Auto Entrepreneur réalisé par OpinionWay pour l’Union des Auto-Entrepreneurs et la Fondation Le Roch Les Mousquetaires ».

– Toute publication totale ou partielle doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la mention complète suivante : « Observatoire de l’Auto Entrepreneur réalisé par OpinionWay pour l’Union des Auto-Entrepreneurs et la Fondation Le Roch Les Mousquetaires ».

A propos de l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) :
Seule organisation reconnue par le Gouvernement, l’Union des Auto-Entrepreneurs a pour mission de promouvoir et de défendre le régime de l’auto-entrepreneur et d’accompagner ces derniers tout au long de leur projet, de l’installation au développement. Via son site internet www.union-auto-entrepreneurs.com l’UAE met gratuitement à la disposition de tous les Auto-Entrepreneurs une série d’informations et de services proposés par plusieurs partenaires (ACFCI, APCE, CIC, CSOEC, RAM).

A propos de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires:
L’objectif de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires est de favoriser l’épanouissement de l’Homme au cœur de la Cité.
Reconnue d’Utilité Publique en 2006, la Fondation est une institution créée par le Groupement des Mousquetaires. Elle soutient des projets qui favorisent l’esprit d’entreprendre, le civisme et l’humanisme. En cela, elle contribue à valoriser l’image du Groupement.
La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires agit sur 3 axes.
– L’insertion sur le plan économique et social par la promotion et l’accompagnement de projets d’entreprises individuelles (Adie, UAE)
– La protection de la santé en favorisant la recherche sous toutes ses formes (Institut Pasteur, Association Laurette Fugain, Arsep)
– La formation des jeunes : SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer), Ecole AgroParisTech.
La Fondation Le Roch-Les Mousquetaires s’est associée à l’UAE, afin de permettre la promotion du régime de l’Auto-Entrepreneur par le soutien apporté à la réalisation de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur.
L’auto-entrepreneuriat marque un vrai changement sociétal par la création d’activités. Grâce à la simplicité des formalités, ce statut encourage la concrétisation de projets personnels qui peuvent déboucher sur la réalisation d’une plus grande entreprise.
Site : www.fondationleroch-lesmousquetaires.org

A propos de la RAM:
La RAM est un organisme conventionné du RSI, le régime social des indépendants. Elle a pour mission de verser les prestations maladie des artisans, commerçants et professions libérales. Elle assure également le recouvrement des cotisations maladie des professions libérales. Avec 2,3 millions de personnes protégées, la RAM représente aujourd’hui plus de 56 % du régime. Avec 65% des auto-entrepreneurs couverts, la RAM est le premier organisme conventionné choisi par les auto-entrepreneurs.
Source : Communiqué de presse UAE du 13 juin 2012 : 

Contact Presse UAE : WELLCOM – Coraline Bardinat
Tel : 01 46 34 60 60 – cbt@wellcom.fr
Télécharger l’étude complète de la 8ème vague de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur