Union des Micro-Entrepreneur
Auto-Entrepreneurs

Les indépendants restent les grands oubliés du plan de relance !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les indépendants restent les grands oubliés du plan de relance !

L’Union des Auto-Entrepreneurs présente 10 propositions pour mettre l’auto-entreprise au cœur de la relance

Paris, le 31 août 2020 – Alors que la très grande majorité des auto-entrepreneurs sont les premières victimes de l’effet couperet des modalités nouvelle du fond de solidarité, l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) déplore qu’aucun enseignement des crises passées et notamment de celle de 2008-2009 n’ait été tiré, alors même que 600 000 auto-entrepreneurs s’étaient inscrits sur la période et que le régime est devenu au fil des années la première marche vers l’entrepreneuriat. En témoignent d’ailleurs les tous derniers chiffres de la création d’entreprise dont une sur deux est créée sous le régime de l’auto-entreprise.

 

Pour François Hurel son président « Pour répondre à la crise sociale et économique qui se profile, il faut mobiliser la capacité à entreprendre des Français, c’est-à-dire leur permettre de mener à leur terme des projets professionnels orientés vers l’indépendance. L’entrepreneuriat sera l’une des clés de notre rebond, tant économique que social. Face à une augmentation attendue du nombre de demandeurs d’emploi, nous avons le devoir d’offrir des perspectives professionnelles aux plus jeunes de nos concitoyens ».

C’est en partant de ce postulat que l’Union des Auto-Entrepreneurs a élaboré dix propositions pour mettre l’auto-entreprise au cœur de la relance. Fruit de plusieurs milliers de consultations auprès d’auto-entrepreneurs et porteurs de projets, particulièrement pendant la période de confinement, elles visent à simplifier et fluidifier le parcours des indépendants, à mieux les accompagner et à encourager la création d’activités dans tous les domaines.

Parmi ces propositions, figurent :

  • Une réforme profonde et ambitieuse de l’actuelle ACRE (Aide à la Création et Reprise d’Entreprise) en la transformant en réelle mesure de soutien et d’accompagnement à la création d’activité.
  • La poursuite du Fonds de Solidarité pour les indépendants qui relancent leur activité au service des PME, en restent néanmoins les plus touchés faute d’un marché stable.
  • L’accompagnement de la revitalisation des territoires en simplifiant l’installation des auto-entrepreneurs porteurs d’activités de proximité et/ou en travail à distance, afin qu’ils répondent à la demande locale.
  • Une formation accompagnée d’un mentorat à l’entrepreneuriat au sein du plan « 1 jeune 1 solution » via un parcours de fin d’étude et d’entrée dans la vie active par la création d’entreprise.
  • De nouvelles conditions d’éligibilité à l’indemnisation perte subie d’activité pour raison économique mise en place en 2019 en supprimant la condition de mise en liquidation par voie judiciaire qui ferme actuellement toute perspective de rebond.
  • Un dispositif juridique simple de coopération entrepreneuriale qui permette aux indépendants de travailler ensemble pour mutualiser leurs compétences, proposer leurs services, répondre à des marchés diversifiés sans les contraintes et la responsabilité de la création d’un groupement d’intérêt économique GIE.
  • Une réforme ambitieuse des droits du travailleur indépendant :
    • en créant une protection et une prévoyance sociale qui sécurisent durablement le travail Indépendant et confère une couverture en cas de perte subie d’activité pour raison de maladie ou d’accident,
    • en finalisant l’organisation de la représentativité de tous les modes d’exercice d’activités autonomes du travailleur individuel à ceux des plateformes,
    • en conduisant une réflexion apaisée pour libérer de certaines qualifications obligatoires des activités pourtant très courantes, aujourd’hui exercées dans des secteurs de métiers logiquement protégés.

>>> Consulter en détail les 10 propositions de l’UAE : http://www.union-auto-entrepreneurs.com/actualites/10-propositions-de-luae-pour-mettre-lauto-entreprise-au-coeur-de-la-relance/

À propos de l’UAE : Organisation reconnue par les Pouvoirs Publics, l’UAE a pour mission de promouvoir et de défendre le régime de l’auto-entrepreneur et d’accompagner les auto-entrepreneurs tout au long de leur projet, de l’installation au développement. L’UAE assure la diffusion des connaissances en mettant à la disposition de tous les auto-entrepreneurs une série d’informations et de services proposés par plusieurs partenaires officiels (CCI France, BPI, CIC, CSOEC, URSSAF, SAGE, MMA, Groupe La Poste, Fondation Le Roch-Les Mousquetaires, Matmut PJ) via son site web et également via son programme d’accompagnement le Pass UAE et ses actions de proximité en région. Inspiration à poursuivre sur : http://www.union-auto-entrepreneurs.com/qui-sommes-nous
Twitter @UnionAE – @francois_hurel

Contact Presse : Imedia Conseil – Isabelle MAURIAC  imauriac@imedia-conseil.fr  – 06 27 70 71 60